Vin du Pays de Herve lance une campagne de crowdfunding avec LITA.

Cliquez sur l'image

pour en savoir plus

Capture d’écran 2019-09-19 à 10.59.50.pn

Envie de participer à un projet collectif ?

Devenez vous aussi coopérateur

Nous sommes à présent plus de 500 coopérateurs et nous avons récolté plus de 500.000 euros. Nous avons planté 8 hectares de vignes (plus de 40.000 pieds) et notre première récolte est prévue pour septembre 2020. 

Vin du Pays de Herve est une SCRLFS = une Société Coopérative à Responsabilité Limitée et à Finalité Sociale.

 

Elle a l'ambition de :

  • créer un domaine viticole de 10 ha dans le Pays de Herve

  • produire un vin de qualité en respectant l’environnement (pas de pesticide) et l'ensemble des parties prenantes (les clients, les collaborateurs, les voisins, nos enfants et notre planète)

  • construire un chai, non seulement un lieu indispensable à la vinification mais aussi un lieu de rassemblement et de formation

  • compléter avec le vin les nombreux produits de bouche produits dans le Pays de Herve

  • former des personnes aux techniques de culture et de transformation alimentaire

  • soutenir (et parfois initier) des projets, des échanges ou des réseaux de type social, économique, culturel, environnemental, d'insertion professionnelle ou d'éducation permanente

  • devenir un acteur local dans le développement de l’économie sociale et la protection de l’environnement.

Les statuts de cette SCRLFS sont disponibles en cliquant ICI.

L'agrément du Conseil National de la Coopération fut octroyé le 16 octobre 2017 et publié au Moniteur Belge le 24 octobre 2017 : une copie est disponible en cliquant ICI.

Pourquoi une coopérative agréée au Conseil National de la Coopération (CNC) et à Finalité Sociale (FS) ? En cliquant ICI, nous vous proposons un tableau reprenant les différences entre chaque forme de coopérative.

N'existe-t-il pas une ressemblance entre ce projet-ci et la coopérative "Vin de Liège" ? Si, bien sûr ! C'est la même démarche. Cette coopérative a énormément de succès et elle "espère susciter des émules". C'est écrit dans leur vision.

Sommes-nous concurrents ? Non, nous estimons qu'il y a de la place pour d'autres producteurs de vin.

QUE PENSENT LES COMMUNES CONCERNEES ?

Monsieur Marc Drouguet, bourgmestre de Herve, nous dit lorsqu'il parle du projet :

"Je soutiens ce projet parce qu'il permet aux citoyens de se rapprocher de son terroir. Le Pays de Herve n'a pas été, dans le passé, une région uniquement herbagère. Toute diversification est un enrichissement pour nous."

Nous comptons rencontrer les autres (et nouveaux) bourgmestres et leur demander ce qu'ils pensent de notre initiative.

Capture d’écran 2017-11-08 à 11.18.51.pn
Capture d’écran 2018-02-21 à 17.14.17.pn
Capture d’écran 2018-02-21 à 17.14.58.pn
Capture d’écran 2019-01-27 à 10.08.28.pn
Capture d’écran 2019-07-31 à 09.40.10.pn
1

Travail de Coopérateurs dans la vigne