LOCALISATION

Voici les parcelles où nous avons planté :

- AUBEL MESSITERT (50°41'11.5"N 5°50'44.2"E)

avant d'arriver à Aubel (en venant de Battice), prendre à gauche sur la route de Val-Dieu qui longe la Berwinne. Sur le plan ci-dessous, il s'agit de la parcelle 537. Elle est facilement visible de la route de Val-Dieu. Nous y avons planté 1.500 pieds de MUSCARIS.

- CLERMONT CRAWHEZ (50°40'45.3"N 5°52'34.0"E)

A Crawhez, non loin du restaurant "Les Charmes Chambertins", nous avons planté du SOLARIS, du SOUVIGNIER GRIS et du JOHANNITER sur les parcelles 318A, 298A et 297B.

​​​​​​​​​​​​

- MONTZEN TEBERG (50°42'27.6"N 5°56'02.4"E)

Entre Hombourg et Montzen, au fond du cul-de-sac TE BERG, nous avons planté du JOHANNITER et du MUSCARIS sur la parcelle 449

- HOMBOURG BERLIEREN (50°43'12.5"N 5°54'06.8"E)

A Hombourg, un hectare de vignes est planté sur le site paradisiaque du château de Berlieren (www.chateaudeberlieren.be)

- HOMBOURG MERCKHOF (50°42'54.7"N 5°53'40.3"E)

A proximité du Château de Berlieren (voir la photo ci-dessous avec la double flèche reliant Berlieren à cette nouvelle parcelle), nous avons planté 2 hectares sur  la parcelle 106E.

- HOMBOURG LA CROIX (50°43'25.0"N 5°54'59.0"E)

A Hombourg, à côté de la Croix située au sommet de ce village, nous avons planté 1 hectares sur la parcelle 857A.

- MONTZEN KINKENWEG (50°41'42.7"N 5°56'32.4"E)

A Montzen, 2 hectares se trouvent sur la parcelle 626A (au centre de la photo ci-dessous) qui n’est pas très éloignée du golf de Henri-Chapelle (que nous pouvons voir en dessous de la même photo).

Nous avons la chance d'avoir 3 parcelles de vignes le long du GR 563 : Tour du Pays de Herve : la parcelle de Berlieren, celle de Merckhof et celle de la Croix de Hombourg.

Le futur chai de Vin du Pays de Herve.

 

La Coopérative a l'objectif d'acheter une parcelle de terrain pour y construire un chai.

Qu'est-ce qu'un chai ? Un chai est l'édifice où se trouvent réunies toutes les étapes de la production vinicole (pressoir, cuves, gyropalettes, barriques, ...). C'est là que seront également situés le magasin, les bureaux et le matériel agricole. Nous comptons bâtir un chai dont l'architecture sera attrayante. En effet, ce bâtiment sera un lieu de vie et de rencontre pour nos coopérateurs mais aussi une attraction touristique non négligeable : organisation de manifestations, de formations, visites des installations, présentation du vignoble et, bien sûr, vente des produits.

Quels cépages plantons-nous ?

C'est une question particulièrement délicate que nous prenons collégialement au Conseil d'Administration. Il existe des cépages TRADITIONNELS (ceux que nous avons l'habitude d'entendre : Chardonnay, Pinot, Riesling, ...) et des cépages INTERSPECIFIQUES ou RESISTANTS AUX MALADIES FONGIQUES ET GELEES PRINTANIERES (Solaris, Johanniter, Souvignier, Régent, Sirius, Phoenix, ...). Ces cépages interspécifiques sont obtenus par croisements entre plusieurs espèces. Ils permettent la fabrication de vins de qualité et une agriculture plus respectueuse de l'environnement.

Pour info, le tableau ci-dessous reprend une longue liste de cépages disponibles pour 2018 chez Carlo FABER (horizontalement, le nom du porte-greffe et, verticalement, le nom du greffon ou du cépage) :

Pour plus d'informations sur les cépages, cliquez ici : http://lescepages.free.fr/cepmc.html

Nous avons opté pour des cépages résistants au mildiou et à l’oïdium (créés dans les années 60, 70 ou 80 en Allemagne). La France a développé tout récemment 4 nouveaux cépages résistants (Artaban, Floreal, Vidoc et Voltis) et ces cépages ont été inscrits le 3 janvier 2018 au Catalogue officiel. Peut-être verrons-nous un jour dans le Pays de Herve du Floréal ou du Voltis ?

Sources : https://www.vignevin.com/innovation-varietale/varietes-resistantes/

 

Pour plus d'informations sur les cépages que nous avons planté, cliquez sur les liens ci-dessous :

- ici pour le Johanniter

- ici pour le Solaris

- ici pour le Souvignier Gris (fiche 1 et fiche 2)

- et ici pour le Muscaris (fiche 1 et fiche 2)

Nous avons sélectionné les portes-greffe SO4, 3309 et BINOVA (un second croisement à partir du SO4). Pour avoir accès à plus d'informations sur ces modèles de portes-greffe, cliquez sur les liens ci-dessous : 

https://www.vignevin-occitanie.com/fiches-pratiques/cepages-et-porte-greffes-utilises-dans-le-sud-ouest/le-so4/

https://www.vignevin-occitanie.com/fiches-pratiques/cepages-et-porte-greffes-utilises-dans-le-sud-ouest/le-3309-couderc/

et

http://morissoncouderc.com/produits-boutures-greffables/

Voici ce que nous avons planté en 2018 :

5.000 pieds de Johanniter sur SO4

3.200 pieds de Solaris sur 3309

1.900 pieds de Solaris sur SO4

2.000 pieds de Souvignier Gris sur SO4

2.900 pieds de Muscaris sur BINOVA

En 2019, nous avons encore planté :

10.000 pieds de Johanniter sur SO4

7.500 pieds de Muscaris sur SO4

2.500 pieds de Solaris sur SO4

Cela représente un total de 7 hectares de vignes. A terme, cela peut représenter 35.000 bouteilles de vin.

Pour le château de Berlieren (www.chateaudeberlieren.be), nous allons entretenir : 

2.000 pieds de Johanniter sur SO4

2.000 pieds de Souvignier gris sur SO4

1.000 pieds de Muscaris sur BINOVA

Mais comment crée-t-on un pied de vigne ?    Voici une vidéo explicative :

Capture d’écran 2017-11-08 à 11.18.51.pn
Capture d’écran 2018-02-21 à 17.14.17.pn
Capture d’écran 2018-02-21 à 17.14.58.pn
Capture d’écran 2019-01-27 à 10.08.28.pn
Capture d’écran 2019-07-31 à 09.40.10.pn